07 juillet 2015

Patheon Italia, la multinationale de l’industrie pharmaceutique, opte pour la cogénération d’AB

Patheon Italia s.p.a. est une multinationale leader dans le secteur de la production pharmaceutique pour le compte de tiers et en Italie, où elle connaît une croissance exponentielle, elle a choisi d’adopter une politique verte liée à l’efficacité énergétique et a sélectionné AB, leader mondiale du secteur de la cogénération, afin de rationnaliser l’utilisation des sources d’énergie fossile, avec pour conséquence la réalisation d’économies et l’amélioration des conditions environnementales (notamment en ce qui concerne les gaz à effet de serre), pour ses nouveaux pôles de production avancés de Monza (MB) et de Ferentino (FR). Malgré une conjecture économique peu favorable, Patheon va à contre-courant, consciente que les investissements constituent l’un des leviers les plus importants sur lesquels agir. Non seulement pour résister à la crise, mais aussi pour poursuivre la croissance en termes de chiffre d’affaires et d’impact positif sur le développement du territoire, aussi bien pour les activités connexes et l’emploi que pour une politique soucieuse de l’efficacité énergétique et de l’impact environnemental. L’entreprise intervient dans des structures équipées de machines et d’installations hautement sophistiquées et à l’avant-garde, constamment rénovées et enrichies de toute innovation technologie possible capable d’optimiser la production, d’améliorer la qualité des processus et des produits finaux, et ce dans une optique verte. C’est pour cette raison que Patheon Italia a choisi, au sein de ses propres sites de production de Monza et Ferentino, de réaliser une installation de cogénération de la Ligne ECOMAX® Natural Gas. La nouvelle installation de cogénération produit de l’énergie électrique qui, net des consommations des équipements auxiliaires de centrale, sert à intégrer les besoins énergétiques du site tandis que l’énergie thermique cogénérée sera exploitée à des fins technologiques et de production au moyen de la production d’eau surchauffée (environ 175°C) et d’eau chaude (environ 90°C). Cet investissement s’est imposé pour répondre aux besoins en énergie de l’entreprise (qui tourne sur 24 h), économiques et ce dans un souci de durabilité environnementale. La nouvelle installation de devrait faire économiser près de 3300 tonnes de CO2 émises par un an et le groupe devrait fonctionner 8000 heures/an.

Catalogue Ecomax ®