24 juin 2015

Le fumier devient énergie: électrique, thermique et créative

L’exploitation agricole de Castelbosco, dans la province de Plaisance, se consacre à la production de lait, notamment pour la fabrication du Grana Padano et abrite 2500 bovins de race sélectionnée qui produisent chaque jour environ 300 quintaux de lait et 1000 de fumier. Une quantité de matière organique, gérée par Gianantonio Locatelli qui est propriétaire de l’exploitation, a été transformée en un projet industriel tourné vers l’avenir, avec le soutien technologique d’AB en ce qui concerne la cogénération au biogaz, mais aussi écologique et culturel, avec la récente inauguration du « Musée de la Merde ». Dans les salles du château, le Musée accueille même certaines œuvres de la collection privée de Gianantonio Locatelli qui seront aménagées tour à tour et qui constituent un énième renvoi aux idées de métamorphose et de cycle propres à la vision d’entreprise et culturelle. Des œuvres qui, pas seulement à titre métaphorique, évoquent le « recyclage » et en partie même l’agriculture, l’élevage, la transformation du fumier et la production énergétique. AB comme Locatelli sont tout à fait conscients que le concept de réutilisation a toujours été la seconde nature du monde agricole : dans ce cas, le fumier se transforme en une autre chose et produit de l’innovation. Le fumier devient dans ce cas chaleur et électricité avec AB et culturelle avec le « Musée de la Merde ». La vidéo de la visite du musée est disponible sur le lien ci-dessous ou sur www.biogaschannel.com

Biogas Channel