Cogénération à haut rendement : augmenter l'efficacité et réduire les coûts

L’efficacité énergétique occupe une place de plus en plus importante dans les politiques industrielles, qui doivent faire face à des marchés hautement compétitifs nécessitant l’optimisation de chaque poste de dépense.

Ce rôle stratégique de la cogénération est également reconnu au niveau institutionnel. Selon les données publiées par l’ENEA (l’agence nationale italienne pour les nouvelles technologies, l’énergie et le développement économique durable), le processus de cogénération permet de réaliser des économies d’énergie allant jusqu’à 30 %. Ce résultat s’explique par le fait qu’une installation qui produit uniquement de l’électricité disperse 50-60 % de celle-ci dans l’environnement, alors que dans une installation de cogénération la dispersion est d’environ 15 % : l’énergie introduite avec le combustible (par exemple le méthane) est utilisée utilement à hauteur de 85 %.

La cogénération permet donc une augmentation de l’efficacité énergétique, une économie pour l’approvisionnement en carburant tout en limitant les émissions de polluants et de gaz à effet de serre.

Voilà pourquoi le Parlement européen encourage la cogénération comme l’une des solutions indiquées pour atteindre les objectifs du protocole de Kyoto. En particulier, la directive 2004/8/CE est entièrement consacrée à la promotion de la cogénération, introduisant le concept de cogénération à haut rendement (CHR), c’est-à-dire la production d’unités d’énergie électrique et de chaleur garantissant des économies d’énergie primaire significatives par rapport aux installations séparées. Cette directive a également été mise en œuvre en Italie grâce au décret législatif 20 de 2007.

Les installations de cogénération à haut rendement permettent d’obtenir d’excellents résultats en termes d’efficacité énergétique, avec l’avantage de pouvoir gérer la production d’énergie électrique et thermique de manière continue, fiable et sûre. Très souvent, la cogénération à haut rendement représente un véritable tremplin pour la croissance, une réelle opportunité pour de nombreux secteurs de l’industrie de transformation, dans le contexte de la concurrence imposée par la mondialisation.

La cogénération est donc la meilleure solution qui soit pour réduire sa facture d’énergie dans un délai raisonnable, car le combustible est utilisé plus efficacement, tout en limitant les émissions de CO2.

« Efficacité énergétique : un choix stratégique dans les politiques industrielles, pour évoluer sur des marchés de plus en plus compétitifs ».

IL PROJET COD2 POUR L’ITALIE

LES PARTICULARITÉS DE L’EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE.