EXPLOITER LES GAZ QUI SE FORMENT LORS DES ACTIVITÉS D'EXTRACTION

Les installations de cogénération peuvent être alimentées par le gaz récupéré lors de l’extraction du pétrole et de la transformation du charbon.

Dans la première hypothèse, il s’agit du gaz présent dans la nature, dans les puits de pétrole caractérisés par une présence naturelle de gaz, essentiellement constitué de méthane, généralement appelé « gaz associé au pétrole » ou « APG ». Ce gaz apparaît sous forme liquide lorsqu’il est mélangé au pétrole, avant de passer à l’état gazeux au fur et à mesure qu’il s’approche de la surface.

Dans la deuxième hypothèse, il s’agit essentiellement du méthane généré lors des activités d’extraction dans les mines de charbon. Il est extrait à partir de l’air de la mine pour améliorer la sécurité et prévenir toute dispersion accidentelle dans l’atmosphère. En effet, l’activité d’extraction dans les mines est constamment exposée au risque d’explosion de gaz.

QU’EST-CE QUE L’APG?

QUELLES SONT LES PARTICULARITÉS DE L’APG ?